Vivre et habiter le périurbain

Nous avons répondu favorablement à l’invitation des organisateurs afin d’échanger sur ce qu’est la réalité du périurbain aujourd’hui, et sur ce qu’elle pourrait être demain. La manifestation se distinguait par la large parole donnée aux habitants, à travers la synthèse de 17 heures de film tournées un peu partout en France et les échanges avec ceux qui avaient fait le déplacement pour renforcer, par leur présence, leur témoignage.

Le lieu mythique du CESER (Conseil Economique Social et Environnemental Régional) était propice à un échange de fond, notamment avec la palette des élus et experts qui avaient aussi été invités afin de confronter la réalité vécue et l’analyse intellectuelle.

De nombreux sujets ont été abordés qui questionnent la posture par rapport à ce que l’on appelle le périurbain, territoire qui n’est plus la ville, mais qui en dépend, et qui n’est pas vraiment la campagne, mais n’en est pas éloigné. Des attentes ont aussi été exprimées, des perspectives proposées, notamment par la ministre Sylvia Pinel, en charge du logement, de l’égalité des territoires et de la ruralité. Nous y avons notamment croisé Jean Michel Morer, le maire de Trilport, l’un de nos plus ardents supporters, qui dans son intervention a fortement insisté sur les prospectives et la nécessité de faire différemment.

Cela nous a aussi permis de réaliser combien nous sommes déjà bien avancés dans l’action, en testant notamment des solutions pour une meilleure accessibilité, une meilleure mobilité.

Aujourd'hui et demain

Aujourd’hui et demain

de nombreux témoins

de nombreux témoins

et partage avec conviction sa vision prospective

et partage avec conviction sa vision prospective

Pin It on Pinterest