La revue de presse

« Un coup j’y suis, un coup je n’y suis plus… et puis je réapparais !». Ce n’est pas de la magie mais plutôt la manière dont nous sommes traités dans le cadre du projet Démonstrateur Industriel pour la Ville Durable que nous avons, en partenariat avec l’Arène, décroché fin 2015 en projetant une vision futuriste de la gare d’Avon – Fontainebleau qui avait fait l’unanimité des instructeurs.

La SNCF, toute en diplomatie mesurée, nous a, dans un premier temps, écarté pour imposer sa vision du projet. Cathy Veil, notre présidente, est montée au créneau lors de la dernière réunion nationale n’ayant pas d’autre choix que de défendre la spoliation intellectuelle. Un message manifestement entendu et qui nous fait réintégrer,un peu en urgence, la prochaine réunion de travail qui se déroulera à Fontainebleau. Pour rappel, ce projet bâti en moins de 48h, nous a demandé de bousculer quelque peu les pratiques de la SNCF et du Pays de Fontainebleau, deux partenaires que nous avons pris la peine d’associer au projet. Répondre avec eux n’était pas possible, ils ne sont pas coutumiers ni du travail collaboratif, ni de l’écoute de partenaires qui ne sont pas de leur sérail. La suite nous prouve que nous avions raison, alors même qu’ils cautionnent  notre initiative en de le tentant de se l’approprier aujourd’hui. C’est aussi dans la culture des livings lab que d’expérimenter mais aussi de partager… Trop de ces cas de figure sont constatés aujourd’hui et nous avancerions plus vite et mieux si les « gros » prêtaient plus d’attention aux « petits ». L’agilité est une qualité dans ce monde qui évolue à la vitesse du très haut débit.

Des morceaux choisis cette semaine qui vous donneront matière à réflexion !

 

Santé et révolution digitale ?

Les technologies numériques doivent servir de « levier » sur les quatre priorités de la stratégie nationale de santé (SNS) fixées par le ministère des solidarités et de la santé, a déclaré le 19 septembre le délégué par intérim à la stratégie des systèmes d’information de santé (DSSIS), Philippe Cire, lors d’un « E-Health forum » organisé par le groupe Les Echos.

A lire 

 

Le hub numérique de la Poste

Le Groupe La Poste accélère son déploiement dans les services de proximité en s’appuyant sur sa plate-forme numérique, reliée à des applications et des objets connectés. Un exemple de la convergence du lien social et du numérique. Mais parle-t-on de services publics ?

A découvrir

 

La révolution numérique de la santé en marche ?

« La révolution du soigner c’est enfin maintenant »

  1. Parce que la santé, « le plus grand des biens » disait Pasteur, doit passer au premier plan.
  2. Parce que notre système de soins nous concerne tous, est notre affaire à tous.
  3. Parce que le Français veut rester le plus longtemps possible chez lui, en toute sécurité-santé et accomplir sa dernière étape de vie parmi les siens ; c’est un choix individuel et de société !
  4. Parce que, sur le plan sociétal, les nouvelles technologies permettent une santé plus équitable, plus juste.

La suite  

 

L’actionnariat salarié… une longue histoire !

La vie des entreprises est souvent traversée par les oppositions entre le capital et le travail, l’actionnaire et le salarié. Tout serait-il plus simple si les salariés étaient actionnaires. La question ne date pas d’aujourd’hui…

En savoir plus  

 

Un marché européen unique des données ?

L’année dernière, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, avait mis le paquet sur le numérique dans son « discours de l’Union ». En 2017, la question passe au second plan dans son discours au Parlement européen, avec pourtant deux briques essentielles pour un marché unique des objets connectés : l’interopérabilité des données et la cybersécurité.

A voir  

 

 

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *