La revue de presse

Nous attirons votre attention, cette semaine, sur le festival de Land’Art des Artistes en campagne, qui se déroule à Savins, dans le 77 et  dont l’inauguration est prévue les 18 et 19 juin prochains et que nous soutenons. Moment atypique et dissonant dans le paysage briard, c’est l’occasion d’échanges, de convivialité mais aussi de découvrir des œuvres disséminées dans le village et de rencontrer les artistes.

On y parle art, politique et innovation, autant de sujets nous passionnant.

Cette semaine, la revue de presse s’intéresse aux mouvements que l’on peut discerner sur le marché du télétravail avec l’arrivée annoncée de l’opérateur Wework. Ce monstre est en passe de tout écraser dans le monde en capitalisant sur d’autres valeurs que celles que nous avons toujours voulus défendre, à savoir rapprocher les humains par les usages numériques. Evidemment, ce sont les grandes villes les plus concernées, mais c’est surtout le pari que le travail, demain, sera de plus en plus individualisé. Le « free-lanceur » cherchera la meute par opportunité et de manière très ponctuelle. Un retour au « dark ages » ? L’avenir nous le dira. Nous continuons, pour notre part, de promouvoir l’artisanat numérique et de réfléchir au monde de demain, pour essayer, modestement, de le rendre meilleur… Ce qui n’empêche pas de rêver et de se projeter !

 

Yes, Wework…

Christian Ollivry, d’Actipole 21, nous le rapporte, Wework dont nous avons déjà eu l’occasion de parler débarque à Paris. L’entreprise, très implanté aux USA, ouvrira ses locaux en 2017 en plein centre de Paris avec 11.700m2.

« C’est un acteur nouveau, avec lequel il faudra compter, entre bureaux d’affaires et coworking ou hôtel d’entreprises et pépinières? Première implantation en France, une des stratégies de Wework est de créer des espaces collaboratifs sur site mais aussi des pôles de compétences intersites pour relier les utilisateurs par métiers (juristes, développeurs, architectes, etc.). Leur logique serait qu’ils achèvent leurs implantations dans les plus grandes capitales européennes puis dans les plus grandes de nos villes ». Les intuitions de la réorganisation du monde du travail et de son éclatement (30% des actifs sont en free-lance aux Etats-Unis à semblent se confirmer. La place des artisans va être dure à défendre.

 

 

Le coworking à travers les âges

Une approche intéressante réalisée dans cet article qui montre bien, l’intérêt historique, du travail collaboratif. L’article est en anglais mais cela vaut la peine de prendre quelques minutes.

A découvrir

 

 

Langage universel

Et si le numérique, demain, permettait aux différents peuples de se comprendre sans pratiquer une autre langue ni renoncer à leur propre culture… révolutionnaire non ? La face du monde pourrait bien en être changée

Un petit film sympathique

 

 

Le temps des robots…

Cela sonne comme une nouvelle de science-fiction. C’est le ton adopté par Métis qui va ouvrir un dossier sur la thématique du robot. Son parti pris est de considérer l’impact de celui-ci sur le monde du travail avec la destruction d’emplois annoncée mais aussi la possibilité de nouvelles opportunités.

A lire

 

Pin It on Pinterest