Carnet de voyages – destination living lab

19 Oct 2019 | Billet d'humeur

Deux Brie’Noviennes aux Open Living Lab Days

Dans un cadre enchanteur, au bord de la mer, sous le soleil de Thessalonique, on aurait presque eu l’impression d’être encore en vacances. C’était sans compter sur un programme particulièrement intense de conférences, d’ateliers, de visites et de rencontres. La conférence annuelle d’ENoLL, réseau européen de living labs, est un lieu d’échange privilégié qui montre toute la diversité et la vitalité du mouvement des living labs.

Difficile de résumer trois jours de conférences en quelques lignes. Nous nous contenterons donc de résumer, en toute subjectivité, ce que nous en retenons pour Brie’Nov.

Tout d’abord Brie’Nov apparaît comme un living lab très atypique, la plupart des living labs présents étant d’origine institutionnelle: universités, centres de recherche, collectivités territoriales, ministères. Un living lab d’origine citoyenne prend pourtant tout son sens dans la démarche living lab. Beaucoup de nos interlocuteurs se sont montrés intéressés. Nous avons eu plus particulièrement de longues discussions avec différents membres du réseau francophone des living labs et sa présidente, Brigitte Trousse. Se rapprocher du réseau pourrait favoriser des partenariats et accroître la visibilité de Brie’Nov.

Plusieurs sessions de recherche et ateliers étaient consacrés au modèle économique. Certains living labs ont reçu des fonds pour lancer leur activité mais la plupart vivent de réponses à appels à projets, ce qui les rend très fragiles. La meilleure solution consiste à mêler les sources de revenus, d’origine privée comme d’origine publique. Cela nécessite de bien définir l’offre de valeur, qu’elle soit économique ou sociale. Des outils commencent à être développés pour cela comme les marqueurs d’innovation sociale de l’Institut Godin. Un des ateliers a permis d’en présenter une déclinaison spécifique aux living labs, à tester sur Brie’Nov.

Voilà quelques pistes de réflexions pour les mois à venir. Et pourquoi ne pas être plus actifs l’an prochain en proposant un atelier animé par Brie’Nov autour de la démarche citoyenne? Ce serait l’occasion de partager l’expérience acquise, de tester l’intérêt des projets et pourquoi pas d’avoir de nouvelles idées.

Ingrid Fasshauer
Maître de Conférences
Laboratoire DICEN idf, EA7339
Responsable du M2 Economie Sociale et Solidaire, parcours Santé et Médico-social

 

Pin It on Pinterest