Hackons la ruralité!

6 Mar 2020 | Actualité de l'innovation

Un article intéressant paru dans Zevillage et qui abonde notre démarche de Fabrique de territoire !

« Il faudrait être humble et comprendre que le développement n’est jamais le fait du secteur public. Il ressort de l’activité des entrepreneurs qui, s’ils se développent, créent de l’emploi.

L’action publique devrait se limiter aux infrastructures et à la communication-marketing pour valoriser ses acteurs et son territoire. Elle ne devrait pas faire à la place des entrepreneurs, pas les arroser d’argent inutile, ce qu’on appelle le marché politique « d’achat de suffrages ». Les aménageurs publics de bonne volonté devraient faire leur la devise des médecins : Primum non nocere, d’abord ne pas faire de mal.

Pour sauver les territoires ruraux nous devons donc agir nous-mêmes. Nous avons besoin de sortir du cadre imposé, du monopole public du développement et de nous appuyer sur le numérique. Nous avons besoins de « hacker la ruralité » ».

La suite

Pin It on Pinterest