Un projet de décret pour encourager le télétravail dans les tiers lieux

13 Mar 2020 | Actualité de l'innovation, Les téléactivités

« Le travail ou l’activité humaine de façon générale utilisant de plus en plus les technologies numériques nous oblige à repenser l’organisation de nos transports, le rôle de nos quartiers et de nos territoires. Une grande partie de l’activité, de plus en plus indépendante de la géographie, peut aujourd’hui s’exercer totalement ou partiellement au domicile ou dans un espace dédié au travail. Ceci nous oblige, non seulement à réinventer des modes de déplacement plus vertueux, mais aussi à stimuler le télétravail et sortir ainsi d’un cercle non vertueux : plus d’offre de transport, plus de demande. La LOM (Loi d’Orientation des Mobilités) en est l’opportunité pour tout citoyen« . Cette introduction à la proposition de décret, que vous pourrez lire plus loin, est la résultante d’un travail collaboratif, à l’initiative de Christian Ollivry le fondateur d’Actipole 21, appuyé par de nombreux opérateurs de tiers lieux. Ce travail était nécessaire tant la dimension télétravail est absence dans les réflexions liées à la mobilité. En effet, la meilleure mobilité est celle que l’on ne réalise pas et qui, donc, n’a pas d’impact. Capitaliser sur les tiers lieux, c’est aussi réfléchir à la société, à la revitalisation rurale et à tout ce qui contribue à redonner du sens. Une actualité criante avec les contraintes liées au coronavirus. Notre adhérent, Relais d’Entreprises, mais aussi des compétences au sein de Brie’Nov, ont été associés à ce travail.

Proposition décret télétravail

Pin It on Pinterest