Le télétravail et l’après pandémie

17 Fév 2021 | Actualité, Fabriques de Territoire

Le Bureau International du Travail se penche sur la pandémie et ses conséquences, notamment sur l’explosion du télétravail. Le monde de demain pourrait, devra ? être différent et le télétravail propose certainement une nouvelle alternative. Cette dernière devra être affinée et confortée. Cet excellent article de Métis nous propose une analyse serrée de cette potentialité et de ce qu’elle contient.

« Choc passager ou profonde mutation ? Pour le BIT la réponse ne fait guère débat. L’empreinte laissée sur le travail par le Covid-19 est tout sauf passagère ; comme dans d’autres domaines, les transformations dont témoigne le bond récent du télétravail étaient en germe avant le virus, et elles lui survivront. D’où l’intérêt d’outiller employeurs et travailleurs face à un enjeu doublement stratégique : assurer continuité et productivité pour les uns, santé et sécurité pour les autres.

Avant le Covid-19, le télétravail était l’apanage d’une petite minorité d’entreprises et de travailleurs, et souvent associé au travail occasionnel ou à temps partiel. La pandémie change tout : d’un jour à l’autre, les gouvernements se sont mis à presser les employeurs de recourir massivement au travail à distance, au point d’en faire une quasi-obligation. C’était une solution d’urgence ; pourtant, même si les retours au bureau ont été nombreux depuis, le bond en avant du télétravail est parti pour durer. D’où le parti pris du BIT : s’en saisir comme d’une expérience inédite et à grande échelle de ce qui nous attend, plutôt que d’attendre un improbable retour à la norme présentielle ».

La suite !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pin It on Pinterest