EDITO

 

La rentrée, cette année, ne sera pas ordinaire. Le Covid19 est passé par là qui bouscule notre quotidien et nos pratiques. La période de confinement a eu un double impact sur nos réflexions et actions. D’une part, elle a conforté la plupart de nos intuitions, expérimentations et convictions, ce qui pourrait être satisfaisant… Pourtant, elle a révélé aussi combien, collectivement, nous étions impréparés. Les solutions possibles, via le numérique, ont été déployées dans l’urgence, sans mise en réflexion, laissant bien trop souvent l’usager (le télétravailleur, l’habitant, l’écolier, l’étudiant, le patient…) livré à lui-même, seul même. Cela quand il avait une culture numérique minimale ! Mais quid des autres, ces 10 millions de français (probablement plus) plus ou moins connectés, dont nous avons pu échanger avec certains dans le cadre de notre participation à la plateforme nationale « Solidarités Numériques » ?

Il faut absolument prendre du recul sur cette aventure collective et porter des solutions qui anticipent d’autres rebonds, d’autres dangers et ne laissent personne sur le bord de la route.

On parlera ainsi de P.C.A, de Plan de continuation des Activités, de celles qui marquent notre quotidien, tant professionnel que privé. Il nous semble que c’est vital. Il est obligatoire pour les entreprises, il devrait l’être pour les territoires.

C’est l’ambition de notre Fabrique de Territoire « l’Archipel de Relais des Possibles ». Nous avons trois ans, peu ou prou, pour réussir ce projet qui a su mobiliser de nombreux partenaires, institutionnels et privés. L’idée de fond est d’identifier des lieux d’accueil, hospitaliers, animés, permettant différents usages, en fonction des besoins. Ce sont des lieux uniques, de par leur configuration, le territoire sur lequel ils sont, l’hôte / hôtesse qui les anime, les fait vivre, la ou les thématiques qu’ils portent  Nous leur proposons de participer à un réseau, une coalition, à la fois puissante mais laissant toute liberté à chacun, et d’avoir accès à un ensemble de services qui confortera leur visibilité, leur utilité. Par ailleurs, la Fabrique de Territoire va s’employer à augmenter les possibilités d’accès pour les usages, surtout pour réduire les différentes fractures (numérique, mobilité, culture, santé, université…) qui zèbrent, profondément,  un territoire aussi grand que la Seine et Marne.

D’ores et déjà, avec le déploiement des Micro Folies, en lien avec Act’Art, dont l’inauguration officielle aura lieu le 18 septembre prochain, à Echouboulains, l’activation, enfin, de Diabète 2.0, le lendemain, à Donnemarie Dontilly, au sein du tiers lieu Jehol, la mise en réseau de nouveaux lieux à Noisiel, Guérard, La Trétoire, Saint Cyr sur Morin, la Houssaye en Brie, la Ferté Gaucher, Voulx, Champeaux, Toussacq… le renforcement de notre démarche par le groupe AG2R la Mondiale qui porte le projet de fabrique de tiers lieux  sociétaux, le choix de la Seine et Marne par Unis-Cité et l’Association des Maires Ruraux de France pour déployer une action sur la mobilité en milieu rural… Tout ceci ne fait que conforter la pertinence de notre approche.

Mais il ne faut pas se tromper. Ce travail de conviction, porté par les membres engagés de Brie’Nov, ne vaudra que s’il s’inscrit dans la durée, que s’il valide un modèle de fonctionnement tenant compte, à la fois, des moyens économiques et de son apport / impact sur le territoire. Ce « compte d’exploitation territorial » vaudra pour le collectif comme pour chacune des parties prenantes de la Fabrique.

Un travail sera mené dans ce sens, avec l’université Gustave Eiffel, la Fondation Unit, et la chaire ESS de Marne la Vallée. Il s’agit, enfin, de faire prendre conscience que, tous ceux qui agissent sur les territoires, participent à la construction d’une véritable valeur territoriale, qu’ils sont des ressources, une attractivité forte qui au-delà des mots et des incantations, doit s’exposer pour ce qu’elle est, une force collective.

Le défi est immense et nous ne serons pas de trop pour le relever. A ce propos, nous accueillons notre premier salarié, une salariée en l’occurrence, Veronica RENGIFO qui va assurer le difficile role de cheffe de projet Fabrique de Territoire. Le financement accordé aux fabriques labellisées est le bienvenu mais il ne permettra pas d’accélérer de la même manière ces différentes actions. 

Une nouvelle aventure commence pour notre jeune living lab. Elle est, bien évidemment, passionnante.

Didier Galet

Bienvenue
chez Brie’Nov!

Brie’Nov est un collectif de bonnes volontés composé  d’universitaires, d’entrepreneurs, d’élus, d’institutions, d’acteurs de la société civile, de tous ceux qui ont envie d’agir pour améliorer leur quotidien et celui des habitants.

Nos projets

Les dernières nouvelles

L’appel à projet tiers lieux Ile de France est sorti !

L’appel à projet tiers lieux Ile de France est sorti !

       Le nouvel appel à projet de la Région Ile de France pour les tiers lieux et espaces de coworking est sorti. Vous en trouverez le détail de l'édition 2021 via le lien suivant. Brie'Nov a été plusieurs fois lauréat, en propre ou pour ses partenaires, de...

lire plus
Tournage pour le Grand Paris chez Jehol !

Tournage pour le Grand Paris chez Jehol !

       Participation, avec Frédéric Merle, le gérant du tiers lieu rural Jehol (à Donnemarie Dontilly), au tournage d’un reportage pour Via GrandParis  (TNT Canal 34). Il s’agissait de valoriser l’attractivité de la Seine et Marne, auprès du public du Grand...

lire plus
Tous connectés 2020

Tous connectés 2020

  Brie'Nov, membre du Jury, vous invite à participer, à distance, à l'évènement universitaire "Tous connectés" Nous vous invitons à participer à la remise des prix de "Tous connectés !" qui se déroulera le 26 juin 2020 de 17h à 19h et qui récompensera les...

lire plus

Brie’Nov vous invite
à participer !

Régulièrement nous organisons ou participons à des événements.

Pour être informé et participer, inscrivez-vous à notre newsletter !

années d'existence

Projets réalisés

Heures de travail

Membres

Ils travaillent avec nous

Association des Maires Ruraux de l’Yonne

L'Association des Maires Ruraux fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants du département. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux...

lire plus

Association des Maires Ruraux des Yvelines

L'Association des Maires Ruraux fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants du département. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux...

lire plus

Association des Maires Ruraux de l’Essonne

L'Association des Maires Ruraux fédère, informe et représente les maires des communes de moins de 3 500 habitants du département. L'association s'engage au quotidien au niveau local comme national pour défendre et promouvoir les enjeux...

lire plus

Pin It on Pinterest