Baromètre des mobilités

30 Jan 2020 | Billet d'humeur

Plus d’un an après le déclenchement du mouvement des Gilets jaunes, le premier Baromètre des mobilités du quotidien que viennent de publier la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme (FNH) et la plateforme Wimoov avec le soutien de partenaires tels que l’Association des petites villes de France (APVF) et la Banque des Territoires met une nouvelle fois en exergue les fortes inégalités territoriales et sociales en termes de déplacements. 

Pour caricaturer, mais à peine, plus on habite à la campagne et plus on dispose de faibles revenus plus on est dépendant de la mobilité en voiture, c’est-à-dire celle qui coûte la plus chère aujourd’hui et qui génère le plus d’impacts sur notre environnement.

Il ne s’agit ni de montrer du doigt ni de dénoncer mais bel et bien de trouver des solutions acceptables, parce que pratiques et moins onéreuses. Pour cela, il y a encore beaucoup de travail à faire et à progresser tant sur le plan individuel, nos comportements, que sur le plan collectif (accessibilité, aménagement, volonté politique…)

A lire

 

 

 

Pin It on Pinterest