La revue de presse

Les journées de Valence, organisées par l’Association Nationale Nouvelles Ruralités, à laquelle nous participons, ont lancé la réflexion sur   « La ruralité, une chance à saisir pour la France ! ». Nous y étions bien représentés à travers les présences et interventions de Dominique Valentin (Relais d’Entreprises) et de Cédric Szabo (le directeur de l’association des maires ruraux de France), tous les deux membres de Brie’Nov. De nombreuses thématiques qui nous sont chères (les usages numériques, le développement local, les services…) y ont été abordées avec ces enthousiasme et expertises propres à ce genre de rassemblement. La ruralité est une chance, nous en sommes convaincus et, en quelque sorte, nous en sommes les ambassadeurs infatigables promouvant la bonne parole et encourageant à l’expérimentation (nous intervenons prochainement à la réunion de l’Association pour la Réflexion sur la création du parc naturel régional du Bocage Gâtinais)…, en aucun cas au renoncement. Il est, cependant, singulier d’entendre cela dans la bouche du ministre de la cohésion des territoires, Jacques Mezard, dont, justement, c’est la tâche que de rendre la ruralité plus désirable encore. Les incantations ne suffisent pas, il faut aussi des actes et, surtout, l’encouragement à de nouvelles collaborations. Pour notre part, on les encourage mais c’est long, à la fois dans les pratiques et usages bien souvent trop stéréotypés….

Une revue de presse qui s’intéresse, pour mieux la dénoncer, à la discrimination….

 

Le numérique pour exister…

Les technologies numériques viennent au secours du milliard d’humains sans existence officielle, ceux enregistrés auprès d’aucune administration. Telle est l’ambition de l’initiative Identification for Development (ID4D), menée par la Banque mondiale. Un enjeu qui permettrait d’accélérer l’atteinte des objectifs de développement durable des Nations unies en matière d’accès à la santé, à l’éducation, aux services financiers…

A lire

 

 

Seawing

Le retour à la voile, oui mais pas comme avant… C’est un des secteurs les plus polluants. Le transport maritime devrait représenter, d’ici 2050, 17 % des émissions de gaz à effet de serre. Et pour cause, un seul cargo pollue autant qu’un million de voitures. Face à ce constat alarmant, la startup toulousaine Airseas a créé une aile volante, baptisée SeaWing, pour tirer les bateaux et réduire de 20 % leur consommation de fioul.

A voir

 

 

Lutter contre la fracture numérique

Si nombre de Français sont ultraconnectés, les plus vulnérables patinent toujours sur le web. A l’heure où les services publics essentiels se dématérialisent les uns après les autres, ces oubliés du numérique subissent une double exclusion. Un article intéressant par la Gazette des communes.

Une illustration de cette approche : L’ADMR met en place des ateliers pour lutter contre la fracture numérique des aînés Quatre fédérations départementales ADMR (Ardèche, Lot, Mayenne et Rhône) viennent de recevoir un lot de 30 tablettes ardoiz (Tikeasy, filiale du Groupe La Poste) pour animer des ateliers collectifs dédiés aux seniors. L’objectif : lutter contre la fracture numérique et l’isolement des personnes âgées, dans le cadre d’un partenariat signé en 2016 avec La Poste. Le chantier est important et toutes les initiatives sont les bienvenues.

A lire

 

A partir du 3 novembre, les femmes travaillent gratuitement

Ce n’est pas une boutade mais le constat empirique de cette discrimination qui est de moins en moins tolérable. Le 3 novembre à 11h44 et 9 secondes. C’est le moment exact à partir duquel les Françaises vont commencer à travailler bénévolement et ce, jusqu’à la fin de l’année, a calculé le collectif Les Glorieuses. En cause : l’écart salarial de 15,8 % entre les femmes et les hommes.

A lire

 

 

 

 

 

 

Pin It on Pinterest