Une autre approche de l’après à travers la théorie de l’encombrement !

6 Avr 2020 | Actualité de l'innovation

Cet article éclairant de The Conversation propose une projection dans l’après qui repose sur de multiples équilibres…

« La pandémie de Covid-19 nous force ainsi à nous interroger sur l’économie de l’encombrement, à la fois dans sa dimension intellectuelle et dans sa dimension matérielle. Il serait préjudiciable à l’ensemble de la société que l’embouteillage généralisé revienne comme avant lorsqu’elle sera jugulée. D’autant qu’une transition vers moins d’encombrement devrait aussi réduire une autre concentration qui lui est liée conceptuellement et physiquement, celle des gaz à effet de serre dans l’atmosphère »…

Un autre regard plus dans l’esprit « effet papillon »

Dans le même esprit d’anticipation, cet autre article « Plus le monde est connecté, plus il devient interdépendant. C’est le revers de la médaille, « le Butterfly defect » de la mondialisation qui, s’il n’est pas corrigé, signifie inévitablement que nous allons être confrontés à des risques systémiques croissants et de plus en plus dangereux. »

A lire

 

Pin It on Pinterest