Résistance et actions

Comment dire… nous vivons une époque formidable !? Jamais une élection présidentielle n’aura prêté à autant d’incertitudes, d’inquiétudes mais aussi d’espoirs, quelque soit, d’ailleurs, le camp dans lequel ces humeurs se placent. Des initiatives fusent de toutes parts pour interpeller, questionner, préciser mais aussi pour apporter des idées, des projets. Nos lettres d’information hebdomadaires se font, régulièrement, les échos de cette tendance. Brie’Nov et/ou ses membres sont, par ailleurs, associés à ces démarches citoyennes, surtout collaboratives, pour s’exprimer sur la santé, sur l’économie sociale et solidaire, sur le collaboratif…. Sur la ruralité. Ce dernier thème, d’ailleurs, nous a proposé récemment, des rendez-vous avec l’Europe, Paris Métropole, la préfecture de Seine et Marne, à leur initiative, pour parler désenclavement, isolement, accessibilité….et échanger sur nos initiatives. A n’en pas douter, la ruralité devient un sujet électoral confirmé qui concentrent d’ailleurs de nombreuses craintes.
Plus que jamais, d’ailleurs, notre rôle de laboratoire vivant n’aura été éprouvé que ces dernières semaines, pour relayer ces dynamiques d’interpellation et de collaboration, pour expérimenter approches et méthodes, pour participer à des travaux sur, notamment, la place de l’économie sociale et solidaire dans la société.
Plus que jamais nos doutes persistent sur la place de l’innovation sociale et sa reconnaissance. Nos engagements, initiatives voire provocations sont de plus en plus reconnus, observés mais ne sont pas encouragés, un constat qui est d’ailleurs valable pour l’ensemble des autres acteurs intervenants sur nos thèmes et thèmes connexes. Créativité et territoires, la manifestation des PTCE (Pôle Territoriaux de Coopération Economique), les dynamiques collaboratives qui émergent un peu partout en France confortent cette vision mais en lui conférant, malgré tout, une dimension positive. Il y a, pour reprendre l’expression d’Alexandre Jardin, de nombreux « faiseurs en France ». La contrainte, notamment financière, les poussent de plus en plus à se rapprocher et à faire ensemble.
Faire pour peser sur le cours des choses… tel pourrait être notre motto. Les initiatives valent aussi parce qu’il y a des acteurs qui s’engagent. Nous avons accueilli de nombreuses ressources supplémentaires, fin 2016. Jeunes et moins jeunes mais qui partagent l’envie de faire, de se rendre utiles… de trouver du sens. Nous ne pouvons que nous en réjouir. Ceci d’autant plus que 2017 devrait marquer une année de renouvellement de la gouvernance, pour Brie’Nov avec de nouveaux membres plus engagés mais aussi de nouveaux partenariats avec des structures avec lesquelles nous partageons valeurs et ambitions.
Le projet Sonate est désormais lancé dans sa phase d’expérimentation, les territoires tests ayant été validés. L’engouement des collectivités locales ne se dément pas, il reste maintenant à organiser la prescription mais aussi le financement de certains dossiers. On provoque le collaboratif chez des acteurs plus ou moins institutionnalisés dans leurs pratiques. Ce qui n’est pas toujours très simple.

L’engagement, c’est ce qui cimente notre société, surtout en période de doute. Il ne faut pas le négliger mais surtout travailler sur sa revalorisation. Une dimension peu présente dans les programmes présentés pas les aspirants président. Cela signifie aussi que tout le monde a sa part de vérité et qu’il faut l’entendre. C’est l’essence même du collaboratif..

Pin It on Pinterest