Brie’Nov a proposé une réponse pour la Seine et Marne !

 

Un Pôle territorial de coopération économique (P.T.C.E.) est une organisation permettant de mixer des projets économique, solidaire, des collaborations publiques et privées autour d’actions servant le territoire et ses usagers. Nous avons proposé un projet ou l’engagement économique et son retour sur investissement doivent permettre d’expérimenter d’autres possibles, en services public et au public.

Brie’Nov, dans sa constitution, son ADN, sa gouvernance et ses projets est un PTCE qui s’ignore. Nous avions, avec d’autres, il y a deux ans, déjà répondu à l’appel à projet national. Notre projet avait été jugé recevable mais n’avez pas fait partie des dossiers retenus. Un an après, nous étions lauréats, cette fois, avec un collectif de coopératives, de l’appel à projet régional. Aujourd’hui, nous récidivons, avec plus de maturité, dans le cadre d’un partenariat étoffé combinant un rayonnement local et national quasiment unique et des projets, toujours des projets….

On oublie que, parmi  les motivations de ceux qui constituent et animent Brie’Nov, il y a de l’enthousiasme, de la passion, des convictions, notamment celles que la richesse humaine est partout, que l’envie et l’ingéniosité sont des denrées partagées. C’est notre carburant aujourd’hui même s’il est difficile, souvent, d’expérimenter, d’innover. Que l’on ne se méprenne pas, l’innovation n’est pas seulement technologique, elle se traduit aussi et surtout par le dialogue qui s’établit entre des bonnes volontés portées, à la fois, par de la naïveté, de la curiosité et de l’envie.

La plupart des membres de Brie’Nov ont beaucoup sacrifié à leurs convictions. C’est le prix à payer pour innover socialement car cette spécialité, encore aujourd’hui, surtout en France, n’est toujours pas reconnue. Et ce malgré tous les dialogues, postures, et ce genre de dispositif qu’est le PTCE. La vraie innovation serait de donner des moyens pour expérimenter sur la base d’un cahier des charges co-rédigé, mettant le commanditaire et celui qui réalise sur un même pied d’égalité, celui de la fraicheur, de l’audace. Les intérêts publics et privés ont, de plus en plus, intérêt à collaborer pour le bien être des usagers.

Nous prenons le pari qu’aujourd’hui, des acteurs comme Brie’Nov peuvent révolutionner les pratiques et recréer de l’activité, du développement, là où le renoncement est la norme. Ce n’est pas de la fanfaronnade mais bien la conviction étayée par toutes ces années et confortée par une prise de conscience récente, notamment de grands opérateurs.

A l’heure où notre dossier est déposé à la Poste du Louvre (dernier carat à 23h59), nous pensons que l’avenir passera par des projets, des moyens et des méthodes que très peu ont expérimentés… Ce qui peut faire peur ! Les situations de crise demandent de changer les règles, de les adapter, et de lâcher, partout, les chevaux de l’innovation….

 

Le président de Brie’Nov

Pin It on Pinterest