La revue de presse

Plusieurs des projets soutenus par Brie’Nov ont pu être présentés lors de la dernière AG des Maires Ruraux de Seine et Marne dont, par ailleurs, leur association comptent parmi nos membres. Devant la préfète, le président des maires ruraux de France et celui du département, Diabète 2.0 et Relais des Possibles ont pu illustrer l’importance d’être soutenus par un réseau de maires engagés.

Un dernier exemple illustre cette collaboration, à la fois publique, privée et impliquant la société civile, c’est les deux réunions de lancement du projet Diabète 2.0 à travers une présentation auprès du corps médical élargi, et la mise en place d’un comité de pilotage avec les élus de la Bassée Montois. Ces croisements de compétences, de réseaux et de moyens sont de plus en plus fondamentaux dans l’expérimentation et pour l’innovation, aujourd’hui. Et c’est d’ailleurs le sens du discours qui a été tenu par les élus augurant ainsi de périodes nouvelles…

Une revue de presse très centrée sur la médecine et sur des usages numériques que l’on attend comme l’on peut craindre….

 

Innovations : mutuelles et start-up ensemble pour l’autonomie

Il faut le partage d’une certaine culture et l’envie de faire ensemble. Si les innovations vont certainement modifier la relation entre la médecine et l’usager, elles ne pourront pas se faire que sous le prisme de la technologie. Le rapport à l’humain est à réinventer, un vaste sujet….

A voir

 

Des schémas départementaux pour l’inclusion numérique

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du Numérique a annoncé le déploiement de schémas départementaux d’inclusion numérique le 6 décembre à Lyon. Devant un parterre d’élus locaux ne masquant pas leurs interrogations sur le déploiement du haut débit et de l’inclusion numérique, il a profité de son passage au Forum des Interconnectés de Lyon, le 6 décembre, pour lever le voile sur les projets gouvernementaux.

A lire

 

Doctolib et les plateformes de e-santé vont-elles ubériser la santé ?

Tout commence avec l’actuelle explosion des plateformes de prise de rendez-vous médicaux. Si vous avez été voir un médecin ces trois dernières années, vous connaissez probablement Doctolib. Il suffit en effet de taper le nom d’un praticien, généraliste ou spécialisé, sur Google pour le retrouver, bien souvent, sur cette plateforme, qui permet de le contacter ou de prendre directement rendez-vous, 24 heures sur 24, en ligne.

http://www.cnetfrance.fr/news/doctolib-et-les-plateformes-de-e-sante-vont-elles-uberiser-la-sante-39861220.htm

 

Revenu de base, le droit à l’expérimentation

Quand le politique hésite, dubitatif ou bien désintéressé, il est parfois utile d’observer des initiatives privées qui se déclenchent pour prouver que cela marche ou bien….

Dans ce cas, le financement participatif est à l’origine d’une démarche qui doit permettre de tester le concept de revenu de base sur un an. On peut néanmoins s’interroger sur la taille de l’échantillon, mais on fait aussi avec les moyens du bord… Mais nous sommes bien dans l’expérimentation d’usages !

A découvrir

 

Lieux numériques, entre pratiques populaires et ré- appropriation des technologies ?

Plus « il y a de la technologie », plus nous avons besoin de lieux physiques favorisant une réelle appropriation sociale de ces technologies ? Est-ce suffisant ? Quels sont leurs retours d’expériences ? Comment nos explorations numériques viennent-elles interroger l’éducation populaire ? Comment partager ces questions avec les acteurs de l’intérêt général, de l’éducation, de la culture, des mouvements sociaux, … ?

Ces questions abordées dans le contenu de cet article intéressant, nous nous les posons régulièrement et c’est pour cela que nous avons lancé le projet de Relais des Possibles qui prend corps dans deux lieux Seine et Marnais, en attendant d’autres, à Doue et à Donnemarie Dontilly…

A lire

 

Robotisation versus emploi….

La nouvelle étude de McKinsey sur les conséquences de l’automatisation sur l’emploi estime que 375 millions de travailleurs devront changer de métier en 2030. Une transformation d’une ampleur jamais vue depuis celle  qui a touché l’agriculture. Malgré tout, il y aura assez de travail pour maintenir le plein emploi, assurent les experts, mais ils préviennent aussi que les transitions seront très difficiles.

Anticipation

 

 

 

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *