La revue de presse

Notre présidente à participer aux travaux du Rameau qui continue à encourager l’innovation sociale et à développer la culture des biens communs sur les territoires. Une réflexion sur la proximité est en cours avec le souci de dimensionner des outils d’intervention et de les faire fonctionner en réseau.

Notre membre Relais d’Entreprises, avec lequel nous participons à la promotion de tiers en milieux rural et périurbain, vient de réaliser une grande première le vendredi 25 mai, en signant un partenariat avec EDF qui récompense (au titre des certificats d’économie énergie) les kilomètres non effectués par les télétravailleurs utilisateurs des «tiers-lieux » affiliés au réseau Relais d’Entreprises. Cette première contribuera au développement du télétravail. Les déplacements les moins coûteux, les plus rapides, les moins polluants…. sont ceux qui ne se font pas.

C’est une première en France qui aura un impact décisif, notamment pour les entreprises qui pourront valoriser ainsi le télétravail dans leur politique de R.S.E.

Brie’Nov vient de tenir son CA afin de préparer l’AG qui se déroulera dans notre Relais des Possibles  de Doue, le 20 juin prochain, à 19h. L’occasion pour vous de participer et de visiter ce lieu mis à notre disposition par la mairie et qui est une ancienne Poste.

Par ailleurs, plusieurs d’entre vous ont d’ores et déjà confirmés leur participation à notre séminaire du 7 juillet dont le thème sera de projeter collectivement la ruralité à l’horizon 2050. A cet effet, nous accueillerons Nicolas Das Neves, expert en Design Thinking et qui vient de nous rejoindre. Il sera le principal animateur de ce séminaire.

Une actualité toujours aussi riche de sa diversité et de son innovation.

 

 

Quelques nouvelles de l’Europe

Pour le prochain budget à long terme de l’UE, la Commission propose de renforcer la dimension sociale de l’Union grâce à un nouveau «Fonds social européen plus» (FSE+) doté de 101,2 milliards d’euros et le Fonds d’ajustement à la mondialisation de 1,6 milliards d’euros.

Le Fonds social européen plus se concentrera sur les investissements dans le capital humain et appuiera la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux.

Il sera «une version plus souple et plus simple de l’actuel Fonds social européen» en fusionnant un certain nombre de fonds et programmes existants:

– le Fonds social européen (FSE) et l’initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ);

– le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD);

– le Programme de l’UE pour l’emploi et l’innovation sociale (EaSI);

– le programme d’action de l’Union dans le domaine de la santé.

En savoir plus 

 

Aux racines des communs

Le sociologue Christian Laval contribue de manière significative dans ses derniers travaux à l’édifice théorique des communs, dans une démarche intellectuelle explicitement engagée. Dans cet entretien, il revient sur ces deux dimensions et s’attarde sur la définition polysémique de cette notion de (biens) commun(s), en donnant matière à la considérer comme un principe politique.

A lire 

 

Culture de la collaboration en entreprise

Télétravail, coworking, comeeting, comanagement… les nouveaux modes de travail bouleversent le quotidien des individus et modifient en profondeur leur rapport à l’emploi. Les salariés cherchent à travailler autrement, et de nouvelles attentes émergent, faisant la part belle à la culture de la collaboration. C’est dans ce contexte qu’Ipsos et OpenMind Kfé dévoilent les résultats d’une étude menée auprès des salariés français sur le collaboratif en entreprise. Perception, enjeux, pratiques…

Pour aller plus loin

 

La télémédecine, une solution d’accès à la santé ?

Confrontés aux délais d’attente pour consulter un médecin et à la raréfaction des heures médicales disponibles, les Français renoncent à se faire soigner. C’est pourquoi, désormais accessible à tous et remboursée par le Sécurité sociale à compter du 15 septembre 2018, la télémédecine apparait comme une réponse efficace pour faciliter l’accès aux soins, pour 1 Français sur 2 d’après l’étude IPSOS pour Qare sur la télémédecine.

Pour approfondir  

Humanité et numérisation de la santé

Un article intéressant qui replace au cœur du dispositif les rapports humains.

Les outils et autres services numériques destinés aux patients sont-ils réellement développés pour eux ? Pour le savoir, des chercheurs de la Brown University aux Etats-Unis ont voulu comprendre pourquoi les applications santé et autres objets connectés étaient aussi peu utilisés par les patients.

 

La révolte des responsables

C’est une première au sein de l’Union européenne. Ce jeudi 24 mai, 11 familles d’Europe, mais aussi des Îles Fidji et du Kenya assignent en justice le Parlement et le Conseil européens devant le tribunal de justice de l’UE pour violation des droits fondamentaux.

Les plaignants, tous victimes du changement climatique, estiment en effet que l’UE n’a pas pris d’objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre assez ambitieux pour les protéger. Ce qui les entrave dans leurs droits à la vie, à la santé, à l’activité et à la propriété.

L’assignation vise à faire annuler trois paquets législatifs adoptés très récemment pour la période 2021-2030. Ils amèneraient une réduction des émissions de 24 % en 2030 par rapport à 2005, loin des objectifs fixés par l’Accord de Paris. Or, les familles soulignent que l’UE a le devoir légal de ne pas causer de préjudice à ses populations. Elles demandent donc à Bruxelles de rehausser ses ambitions climatiques.

A lire

 

 

RGPD

Petite piqûre de rappel. On en a souvent parlé, maintenant c’est fait, on ne peut y échapper.

Le nouveau règlement européen sur la protection des données personnelles est entré en application ce 25 mai. Toutes les entreprises gérants les données de citoyens européens doivent s’y conformer sous peine de régler une amende allant jusqu’à 4 % de leur chiffre d’affaires annuel. Si les GAFA ont déjà leur stratégie, les PME, par manque d’argent et de personnel, peinent à s’y conformer.

En savoir plus

 

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *