Questions à Frédéric Merle

Frédéric est le directeur de Jehol, l’un des rares télécentres en milieu rural de la région Ile de France. Nous lui posons quelques questions à un moment où la ruralité redevient un enjeu fort dans la perspective de la prochaine présidentielle.

 

Quelle est votre actualité au sein de Brie’Nov?

Je travaille plus particulièrement sur les outils numériques utilisés par les différents membres de Brie’Nov et recherche des solutions adaptées à nos besoins. je les sollicite régulièrement pour tester et améliorer.

Je coordonne avec un autre Brienovien la demande pour de 2 postes Service Civique afin de travailler sur les projets Sonate et sur le marketing de Brie’Nov.

Directeur d’un télécentre, Jehol ,je participe activement aux réflexions sur télétravail, coworking et évolution du travail.

 

Quelle dimension du living lab jugez vous importante?

Les échanges avec d’autres acteurs, d’horizons différents, l’expérimentation à la fois numérique et sociétale, font parties des éléments spécifiques à Brie’Nov. Ils générèrent des possibles, comme le projet Sonate dans lequel je suis impliqué, qui sont très motivants. Ce « coworking » permanent est toujours générateur d’étincelles de fertilité.

 

Votre vision du numérique dans la ruralité?

Le déploiement du très haut débit en milieu rural pose beaucoup de questions sur les conditions techniques et le coût de l’accessibilité. La connexion chez le particulier peut contenir le double risque de la fracture numérique et du repli sur soi. Pour autant, c’est aussi une véritable avancée quand l’on agit sur des sujets comme la télémédecine et l’accès à l’université, deux projets dans lesquels Jehol est impliqué. Il faut donc trouver le juste équilibre entre accessibilité, maîtrise, usages, tout en invitant, surtout en milieu rural, à plus de convivialité.

Pin It on Pinterest