Le télétravail, une progression permanente !

20 Mai 2019 | Actualité, Le télétravail

Paris, dans sa démarche résiliente, vise à placer ses télétravailleurs dans des télécentres. C’est une véritable innovation qui porte plusieurs enjeux. D’une part, en se positionnant ainsi, la capitale reconnait les autres territoires avec lesquels elle est en interactions et participe à leur développement local. Elle considère, ensuite, que le télétravail porte plus de sens s’il est pratiqué dans des tiers lieux. Enfin, elle vise à donner l’exemple et à inciter les autres entreprises dont le siège est à Paris, à adopter la même démarche. Brie’Nov est associée à sa réflexion et participe, en lien avec deux de nos membres, l’association des maires ruraux de France (AMRF) et Relais d’Entreprises, au déploiement de cette action. Cela est d’autant plus pertinent que le télétravail ne cesse de se développer.

En effet, selon une étude, qui a sondé 1 604 salariés (dont 581 managers) et 401 dirigeants, le télétravail concerne désormais 29 % des salariés du privé, contre 25 % en 2017. Une augmentation qui s’explique en grande partie par la progression du télétravail contractuel, en hausse de 50 % par rapport à 2017. Est-ce un des effets de l’ordonnance Macron qui a assoupli les conditions de mise en place du télétravail dans les entreprises ? Difficile de le dire à la lecture de cette enquête, qui met davantage en avant, parmi les motivations des dirigeants dans le déploiement du télétravail, la conciliation vie privé/vie pro des salariés (56 %) ; le fait de répondre à une attente des salariés pour les fidéliser (45 %) (contre 32 % en 2017) ; et l’évolution des modes de management (34 %).

En savoir plus

Pin It on Pinterest