Brie’Nov intervient devant les étudiants de la Chaire Gare

Didier Galet, président de Brie’Nov a présenté aux étudiants de la Chaire Gare la genèse de la démarche qui a conduit son collectif à créer une coopérative d’intérêt collectif (Nomade Office) afin de construire et d’exploiter des tiers lieux en contextes périurbain et rural.

Cette approche, appelée Relais des Possibles, projette un modèle économique autour du télétravail et des téléactivités, adossé à un réseau de petites exploitations (surfaces comprises entre 100 et 300 m2) tout en générant de la valeur ajoutée, de l’économie résidentielle, sur leur territoire d’accueil. Le premier centre ouvert à Trilport, aménagé au rez-de-chaussée d’un centre d’affaire illustre, à travers ses choix d’aménagement (bois, chanvre, fibre optique..) les partis pris de la démarche. Elle est confortée par deux autres lieux, un dans la gare d’Avon-Fontainebleau et un autre dans la poste de Doue.

Assez rapidement, nous avons été approchés par le groupe SNCF qui nous a proposé une expérimentation unique, appelée grappe de gares, consistant à transformer 4 gares seine et marnaise (Avon-Fontainebleau, Lieusaint, St Germain sur Morin et La Ferté sous Jouarre) dans un partenariat avec la Caisse des dépôts et Consignations. Elle s’appuie sur la volonté du groupe de redonner du sens à ce patrimoine de plus en plus déshumanisé, à redonner un rôle à la gare sur son territoire et de réfléchir à la mobilité du XXIe siècle. Dans cet esprit, Nomade Office a été lauréat de l’appel à projet régional « Télécentre et coworking 2015 » en présentant un projet spécifique d’aménagement et d’animation pour la gare de la Ferté sous Jouarre. Une 1ère réunion de concertation sur la gare d’Avon-Fontainebleau, avec les parties prenantes locales, a permis d’esquisser les attentes pour cette gare. Elle a permis à Brie’Nov et l’ARENE de postuler à l’appel à manifestation d’intérêt national « démonstrateur industriel pour la ville durable », de faire partie des 11 lauréats en proposant une démarche de modélisation pouvant servir l’ensemble des autres gares à transformer.

Ce travail à réaliser désormais, aura besoin pour être un succès de mobiliser toutes les ressources disponibles sur le territoire, dont celles de la Chaire Gare. Il y a des liens évidents entre nos deux structures, ce qu’a confirmé Nacima Baron Yelles, sa directrice qui nous propose de participer à son prochain séminaire, chez Gares et Connexions, le 11 mars prochain.

Pin It on Pinterest