Retour sur le séminaire du 14 septembre 2019

25 Oct 2019 | Living Lab

Comme promis, nous revenons sur ce séminaire, très riche, et qui a produit des attentes et des idées que l’avenir devrait permettre de creuser.

Pour rappel, Doue est située sur l’intercommunalité de la Brie des Deux Morin, un territoire jugé sinistré, notamment par l’Etat, suite à une succession de déconvenues économiques avec le retrait, voire la disparition de plusieurs fleurons (Arjowiggins, Villeroy et Boch, la Fromagère de la Brie…). Elle confirme, du moins pour les deux premiers, une tendance lourde qui pose que l’industrie est de moins en moins présente à la campagne et qu’il est nécessaire de trouver d’autres alternatives. Dans cet esprit, il s’est dégagée, unanimement, la volonté de valoriser les ressources locales, humaines comme patrimoniales, pour proposer l’image d’un territoire hospitalier et organisé.

Ce premier travail a dégagé plusieurs thématiques qu’il conviendra de creuser. Ce n’est bien sûr pas exhaustif.

LA CONVIVIALITÉ

Elle adresse, à la fois, les habitants sur place et la volonté de produire une image attractive :

  • Vivre ensemble une expérience de partage simple et authentique
  • Créer des temps de rencontres festifs, dans les lieux publics proposer des partages divers (ses légumes, ses livres, ses savoir-faire…)
  • Vivre ensemble des moments pour le collectif :
    • Marché hebdo
    • Conseil des anciens
    • Conseil des jeunes
    • Association
    • Actions culturelles, sportives, sociales construites avec ses 3 entités…
  • Vivre bien ensemble notion de proximité
  • Vivre ensemble, échange des compétences, savoir-faire

 

L’HOSPITALITÉ

Elle s’entend comme la possibilité de créer une vraie valeur ajoutée, spécifique au territoire :

  • Savoir recevoir, accueillir
  • Etre attentif au nouveau venu, aller vers lui> partager sa connaissance du territoire-et connaître ses centres d’intérêt et savoirs
  • Quitter ses quant à soi pour s’autoriser à s’ouvrir à l’autre
  • Accueillir plus tôt quelqu’un qui nous est étranger
  • Partager, être disponible, s’ouvrir sur l’autre, s’adapter, faire des efforts sur la pratique des langues…

 

QUE POURRAIT-ON FAIRE LOCALEMENT POUR SE DISTINGUER?

Les premiers échanges ont révélé des intentions, des envies qui ont fait l’objet, dans un deuxième temps, de pistes d’action :

  • Offrir un éventail de prestations et de services qui font que les personnes n’aient pas à aller systématiquement sur Paris
  • Développer un réseau d’ambassadeurs pour révéler les richesses locales, valoriser le territoire et faire la médiation avec les projets et les nouveaux arrivants
  • Réfléchir à des vocations plus larges pour les tiers lieux
  • dégager une même visibilité

Et en vrac, des questions et des réflexions qui confortent les éléments précédents.

Que faire pour se distinguer ?

-Créer des lieux ressource d’informations

-Mettre en valeur nos possibilités, les produits locaux, les opportunités locales

– Utiliser les ressources du web et des réseaux sociaux pour les montrer et échanger…

Rendre vivante et expérimentale l’offre existante :

– Invitation à découvrir gratuitement sur un parcours donné

– Reportage et partage de ces expériences

Mettre en action ces offres sous formes d’offres composées simples autour de thèmes courants

Rendre visible ces offres aux habitants et aux locaux afin d’en faire des ambassadeurs

Échanges / Partages :

-créer des lieux de partages

-faciliter le regroupement

-aider les gens à sortir de chez eux

-faciliter le numérique

A suivre….

 

 

 

 

 

 

Pin It on Pinterest