Voir Murol et parler nouvelles ruralités!

Brie’Nov était présent, dans ce charmant village du Puy de Dôme, lors de cette nouvelle édition du congrès national des maires ruraux de France.
En effet, l’AMRF, membre de notre living lab, nous avait sollicité afin de participer à l’un des 4 ateliers thématiques organisés, « les ruraux et la société numérique », « quelles finances pour le développement rural ? », « l’habitant et les mobilités », et « Économie et commerces en milieu rural ». C’est dans le cadre de ce dernier atelier que nous avons pu échanger avec la quarantaine de maires présents sur les constats, difficiles, d’une ruralité qui se paupérise et sur les possibilités liées, notamment, à l’accès au très haut débit partout. Si d’ailleurs, les différents thèmes étaient très proches, nous avons pu ainsi profiter de l’occasion pour partager les différentes expériences portées en Seine et Marne.
Force est de constater que les élus présents, très conscients de l’évolution de leur ruralité, de la tendance générale au renforcement du monde urbain, étaient plutôt pessimistes quand à leur capacité d’être des acteurs pertinents pour maintenir, voir développer l’économie en monde rural.
Ils ont conscience du changement de paradigme qui veut que, aujourd’hui, le développement économique ne se résume pas, simplement, à la création de zones d’activité qui, de l’avis général, coûtent chers et ne sont pas bien utilisées. Ils réalisent aussi, les difficultés de transformer ces objectifs en actes, notamment à cause des effets conjugués de nouvelles intercommunalités, toujours en cours de refonte d’ailleurs, qui raisonnent davantage technicité que projet, et de la baisse des dotations. Ils se désolent ainsi d’une perte de la compétence économique partagée désormais entre une région énorme et trop éloignée et une intercommunalité mal organisée, sans ingénierie, et où la parole locale a du mal à s’exprimer.

Pour rester sur une note optimiste, nous avons défendu le message suivant que :
– Il y a de la richesse humaine su chaque territoire
– Les maires ruraux ont raison de défendre le haut débit partout
– Les vraies richesses de la ruralité sont la proximité et la capacité à accueillir (l’hospitalité organisée est une vraie valeur ajoutée!)
– Le développement de lieux « des possibles » connectés peut permettre le développement de richesse locale et le maintien du tissu économique résidentiel.
Nous pouvons les aider….

Une représentation forte avec le département, la région et Vanick Barberian le président des Maires ruraux.

Une représentation forte avec le département, la région et Vanick Barberian le président des Maires ruraux.

Un décor rare, le château de Murol, pour convivialité et échanges mais surtout pour parler de la ruralité demain...

Un décor rare, le château de Murol, pour convivialité et échanges mais surtout pour parler de la ruralité demain…

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *